Un peu d'histoire

A+ A- print

Succédant au Schéma directeur de l’arrondissement de Lille initié en 1991 et adopté en 2002, le SCOT de Lille Métropole, approuvé le 10 février 2017, est le premier document réalisé sur le nouveau périmètre arrêté par le Préfet du Nord en janvier 2015. Ce dernier réunissant 133 communes et 1,25 million d’habitants.

Dans le détail, voici ci-dessous les récentes évolutions du périmètre du SCOT mais aussi celles des EPCI le composant :

1. Historiquement, l’élaboration du SCOT a été lancée en 2008 à l’échelle de l’arrondissement de Lille couvrant 6 intercommunalités et 1 commune isolée : la Métropole Européenne de Lille, les Communautés de communes du Carembault, de la Haute Deûle, du Pays de Pévèle, du Sud Pévèlois et de Weppes, ainsi que la commune de Pont-à-Marcq.

2. La création de la Communauté de communes Pévèle Carembault (38 communes et environ 90 000 habitants) le 1er janvier 2014 a nécessité une modification du SCOT. En effet, à cette date, les Communautés de communes Sud Pévélois, du Carembault et du Pays de Pévèle, ainsi que la commune de Pont-à-Marcq fusionnent. S’ajoute à cette fusion les anciennes Communautés de communes Coeur en Pévèle et Espace de Pévèle, 9 communes faisant antérieurement partie du Syndicat mixte du Grand Douaisis ont ainsi intégré le périmètre du SCOT en 2014.

Cette modification a entraîné une modification des statuts du Syndicat mixte et la relance de la procédure d’élaboration du SCOT.

3. Le 1er janvier 2017, la Communauté de communes des Weppes (5 communes) et la MEL fusionnent au profit nominatif de cette dernière. Cela concerne Bois-Grenier, Radinghem-en-Weppes, Le Maisnil, Aubers et Fromelles.

4. De même, en mars 2020, la Communauté de communes de la Haute Deûle intègre la MEL. Avec l’intégration des communes d’Allennes-les-Marais, d’Annœullin, de Bauvin, de Carnin et de Provin, la MEL compte 95 communes.

CARTES DU TERRITOIRE CONTACT Qu’est ce qu’un SCOT ? Le glossaire du Scot

Flux RSS